FAQs2018-12-04T18:35:29+02:00

FAQToutes les réponses à vos questions sur notre FAQs.

Que prévoir à nos camps et stages?2015-03-26T13:41:26+02:00

Un sac de couchage, un pull ou sweat-shirt  chaud pour le soir et une veste de pluie.

Voici une petite liste mémo:

  • Sac de couchage
  • Pull ou sweatshirt, veste de pluie
  • Essuie de bain, serviette de plage
  • Lunettes solaire ( cordon à lunettes)
  • Sandales de plage ( style Croc’s ou Havaïnas)
  • Trousse de toilettes, brosse à dent, shampoing…
  • Crème solaire (water resistant)
  • Sac à salle linge (sac plastique)
  • Appareil photo déconseillé sauf si waterproof
  • Argent de poche (± 50 €)
Des stages de langues?2015-03-26T13:46:18+02:00

Notre école offre la possibilité de suivre un stage de langue en français, néerlandais ou anglais c’est à vous de choisir la langue et nous appliquerons pendant toute la durée du stage. Par soucis de qualité et de sécurité nous parlerons la langue maternelle de l’élève pendant certaines étapes du cours.

Quelle langue parle t’on?2015-03-26T13:43:29+02:00

Nous parlons essentiellement français et néerlandais et anglais.Nos instructeurs sont habilités à parlé minimum 2 langues afin de répondre aux attentes des élèves.

A partir de quel âge?2015-03-26T13:42:19+02:00

Nos stages sont ouvert à tous et ce dès l’âge de  7 ans.Nous prenons soin d’organiser des stages en fonction de leur tranche d’âge et ce afin de rendre le groupe le plus homogène possible.

Kitesurfing accessible to all?2020-09-30T01:12:48+02:00

Kitesurfing has received an image of extreme sport. This media image needs to be reviewed and, like all high-level sports, the risk increases. Practiced for pleasure and leisure, kitesurfing becomes a much less dangerous sport than we think. From 7 to 77 years old the margin is large, Sunday sportsman or seasoned, kitesurfing is definitely for you, but don’t forget the number one rule: safety

Le kitesurf accessible à tous?2016-10-12T20:48:06+02:00

Le kitesurf à reçu une image de sport extrême. Cette image médiatique doit être revue et comme tous sports pratiqués à haut niveau le risque augmente. Pratiqué pour le plaisir et le loisir, le kitesurf devient un sport beaucoup moins dangereux que l’on pense. De 7 à 77 ans la marge est grande, sportif du dimanche ou aguerri, le kitesurf est incontestablement fait pour vous, mais n’oubliez pas la règle numéro 1: la sécurité

Which pack to choose, how many hours of classes?2020-09-30T01:10:20+02:00

Our students always advise our students to take a minimum of 3 to 5 hours of classes to begin with. This will allow the student to have a good taste without being too committed. It takes an average of 9 hours of classes to reach a stand-alone level and evolve safely.

Quel pack choisir, combien d’heures de cours?2015-03-26T13:37:34+02:00

Notre conseillons toujours à nos élèves de prendre un minium de 3 à 5 heures de cours pour commencer. Cela permettra à l’élève d’avoir un bon avant goût sans pour autant trop s’engager.Il faut  compter une moyenne de 9 heures de cours pour arriver à un niveau autonome et évoluer en toute sécurité.

Should I take classes?2020-09-30T01:11:20+02:00

Kitesurfing is still an extreme sport. Compliance with safety rules and learning to handle can’t be self-taught or risk death! Practiced according to the rules, kitesurfing becomes a breeze, so think about taking lessons for your safety and that of others.

Dois je prendre des cours?2015-03-26T13:36:56+02:00

Le kitesurf reste malgré tout un sport extrême.Le respect des règles de sécurités et l’apprentissage de la manipulation ne peut se faire de façon autodidacte sous peine de danger de mort! Pratiqué dans les règles, le kitesurf devient un jeu d’enfant, pensez-donc à prendre des cours pour votre sécurité et celle des autres.

Pourquoi faire du kite?2015-03-26T13:31:33+02:00

Parce que:

  • Son apprentissage est facile, en 3 jours, vous sortez de l’eau.
  • C’est un sport accessible à toute la famille, et surtout aux filles.
  • Moins ingrat et aussi peu dangereux que la planche à voile lorsqu’il est bien enseigné.
  • Vous allez vous éclater!!!
  • Et en jetez un maximum!
Combien d’élèves par prof?2015-03-26T13:38:13+02:00

Selon le niveau et la demande nous adaptons nos cours. Pour les cours débutant vous serez 3 élèves en cours.Une fois un niveau avancé (après 5h de cours),vous serez 2 élèves. Nous offrons également la possibilité de prendre des cours privé, cours conseillés par notre école si vous désirez évoluer le plus rapidement possible.

Connaissez-vous l’histoire du kitesurf?2019-03-06T11:44:01+02:00

Le kitesurf ou planche volante ou planche aérotractée est un sport de glisse consistant à évoluer avec une planche à la surface d’une étendue d’eau en étant tracté par un cerf-volant (kite en anglais) spécialement adapté nommé aile ou voile.

Le kitesurfeur accroché à l’aile par son harnais pilote à l’aide d’une barre où sont reliées les lignes de traction. Il est soumis dans son mode de déplacement aux lois physiques de la navigation à voile.

La planche peut être inspirée du wakeboard, symétrique, sans avant ou arrière définis, ou proche d’un surf de taille réduite.

Le kitesurf (Flysurf à l’origine) a été imaginé par plusieurs inventeurs dès les années 1960.

À la suite d’un travail d’expérimentation pour améliorer la voile, les frères Quimperois Dominique et Bruno Legaignoux déposent le brevet de l’aile courbe à structure gonflable le 16 novembre 1984.

En 1992, Laurent Ness (champion de France 1997 de char à cerf-volant) se fait tracter par un cerf-volant delta sur une planche de funboard à La Grande Motte. Bill et Cory Roeseler inventent le Kiteski, ski nautique tracté par cerf-volant, qu’ils commercialisent en 1994.

Les Legaignoux créent la société Wipika en 1993 pour commercialiser un petit bateau gonflable accompagné d’une aile de traction. Ils l’arrêtent en 1995 mais Emmanuel Bertin teste leurs voiles à Maui avec Laird Hamilton. En février 1997, il fait la une de Wind Magazine, magazine de planche à voile tiré à 70 000 exemplaires, sur les vagues de Hawaï. Raphaël Salles utilise des petites planche de funboard en 1998-1999 avec la mise au point de Laurent Ness, puis Franz Olry a fait progresser les twin-tip qui ont démocratisé l’usage du sport.

Les Legaignoux lancent Wipika en juin 1997 pour commercialiser des barres de traction et ailes produites par NeilPryde parapente en France, fabrication transférée en 1998 chez Lam Sails, fabricant de parapente en Chine. Une licence est accordée à Naish en 1999, NeilPryde en 2000 puis Slingshot, Ricci et Bic avec Takoon en 2003. Les ventes d’ailes sont passées de 100 exemplaires en 1997 à 500 en 1998, 2 000 en 1999, 6 000 en 2000, 15 000 en 2001, environ 100 000 en 2010. Il y a 30 pratiquants en 1996 mais le nombre d’élèves passe de 500 en 1998 à 4 000 en 2001. Le premier championnat international a lieu en 2000 et le premier français, de freestyle, a lieu en 2001. Il y avait 12 000 pratiquants en France en 2010, 13000 licenciés en 2011 et entre 25000 et 30000 kitesurfers en France.

En 1998, la Fédération française de vol libre créée la formation de moniteur : il y en a 258 en 2010 dont depuis 2003 – 155 ayant un BPJEPS, Brevet d’État. En 2002, la Fédération française de voile envisage l’intégration du kitesurf mais le ministère de la Jeunesse et des Sports délègue la gestion du sport à la FFVL le 3 janvier 2003. En novembre 2001, L’International Kiteboarding Organisation est issu du Wipika School Network établi en 1999. Lors du développement de 2000 à 2003, quelques accidents mortels incitent la FFVL à établir une norme pour les sécurités publiée par l’Afnor en 2005 : un largueur de barre qui neutralise l’aile puis un second largueur de voile en cas extrême. Les ailes continuent à s’améliorer de 2003 à 2009 : en 2005, l’aile de type bow permet une traction plus équilibrée. En 2008, Bruno Sroka a été le premier et le seul homme à avoir traversé le Cap Horn sur une distance de 100 miles nautiques (186 km). Il a navigué dans des conditions extrêmes de navigation pendant 9 h sans arrêter.

Des sports comparables utilisent des cerf-volants de traction avec d’autres véhicules : sur l’eau avec des embarcations plus importantes comme des canoës kayak ou des catamarans, sur neige avec le snowkite, sur terre avec un mountainboard, avec un petit char à cerf-volant où l’on est assis ou encore avec des patins à roulettes équipés de pneumatiques. Après avoir été annoncé en régate homme et femme en remplacement du windsurf pour les Jeux olympiques d’été de 2016 à Rio de Janeiro par la fédération internationale de voile le 5 mai 2017, le kitesurf a été abandonnée au profit de la planche à voile RS:X.

Le surf (abréviation de l’anglais surf-riding, surf signifiant « ressac » et to ride chevaucher) est un sport qui consiste à glisser sur les vagues, ondes de surface, au bord de l’océan, debout sur une planche. Le surf se pratique sur des sites de surf, appelés “spots”, des plages propices au surf qui sont baignées par des vagues plus ou moins grandes.

Les adeptes de ce sport sont les surfeurs (ou les aquaplanchistes).

La plupart des experts et sources s’accordent à penser que le surf trouverait ses origines à Hawaï. Un surf similaire à celui pratiqué aujourd’hui est décrit par des sources européennes telles que le capitaine James Cook, il y a plus de 300 ans (1778: découverte des îles Hawaï par James Cook).

La plus ancienne planche de surf connue à ce jour a été découverte en 1905 à Ko’Okena, sur la grande île d’Hawaii, à l’intérieur d’un tombeau. Les archéologues pensent qu’il s’agissait de la sépulture d’une “cheffesse” nommée Kaneamuna, qui régnait au début du XIVe siècle. Fabriquée dans le fond de l’arbre à pain, cette planche fut retrouvée en parfait état de conservation.

Le surf a pendant longtemps été une partie intégrante de la culture hawaïenne: les premiers compte-rendus à ce sujets seraient ceux de Samuel Wallis et de l’équipage du Dauphin, premiers Européens à mettre le pied à Tahiti en 1767, ou Joseph Banks, botaniste embarqué sur le HMS Endeavour de Cook et arriva sur la même île en 1769. Le Lieutenant James King, en fera mention en complétant les mémoires de Cook après le décès de celui-ci en 1779. En 1788, James Morrison, un des mutins de la Bounty, décrit de manière similaire la pratique du hōrue à Tahiti.

Quand Mark Twain visite Hawaii en 1866, il décrit des “indigènes, de tous sexes et ages, s’amusant avec ce passe-temps national qu’est le surf”.

Les longboards (ou planches longues) sont les descendants modernes des premières planches apparues et descendent d’une longue tradition hawaiienne. Les shortboards (ou planches courtes1) sont apparues dans les années 1960-1970. Plus légères, plus relevées et effilées au niveau du nez, plus fines, elles sont beaucoup plus maniables et offrent une liberté beaucoup plus importante au surfeur dans sa trajectoire et les figures qu’il peut réaliser.

Qu’est ce que la certification IKO?2016-10-12T20:48:06+02:00

IKO: « International Kite organization » Organisation internationale pour le kitesurf.

  • Cette organisation régule, contrôle et délivre les brevets via des instructeurs officiels et compétents en la matière.
  • Apprendre le kite dans une école certifiée IKO c’est: une garantie d’un enseignement de qualité, ludique mais terriblement efficace.
  • Enseignement adapté au rythme et aux objectifs de chaque élève.
  • Les programmes d’IKO Kiteboarding sont spécifiquement conçus pour vous aider à apprendre le kite de la manière la plus sure, rapide et efficace qui soit.
  • L’école certifiée IKO possède sa propre assurance .
  • Votre niveau sera certifié avec la carte IKO.
  • Ce sont également des manuels et outils pédagogiques disponibles via les écoles et centres IKO.
Acheter ou louer mon matériel?2017-05-12T15:37:59+02:00

Nous conseillons toujours de prendre des cours avant d’acheter ou louer du matériel.Qu’il soit neuf ou d’occasion il est important de ne pas se laisser avoir en tant que débutant. Jaxsun sports est la pour vous donner des conseils sur toutes locations ou achats. Réfléchissez donc avant de faire le premier pas et contactez-nous.

La sécurité et les accidents?2016-10-12T20:48:06+02:00

Le kitesurf se pratique jamais seul et il est impératif d’avoir suivi ou de suivre des cours si vous êtes débutant. 80% des accidents de kitesurf se déroulent en bord de plage au moment du décollage et de l’atterrissage, 20% restant sont des accidents du aux paramètres extérieur, que ça soit l’environnement ou les autres personnes naviguant sur l’eau. Je ne reviendrai pas non plus sur le fait que faire des sauts en bord de plage pour impressionner la galerie est totallement déconseillé si l’on veut éviter d’écourter sa saison.

Qui sommes nous?2015-03-26T00:40:43+02:00

L’école Jaxsunsports à été fondée le 1 Mai 2009 par Mathieu Otjacques, Aurélie Dermine, Cédric Bouvy et Thierry Otjacques.

Pourquoi le nom Jaxsun sports?2015-03-26T00:40:12+02:00

L’origine de notre nom: toute une histoire! Lors d’un voyage aux States avec la compagnie Sun trek; le nom de notre fondateur « Otjacques » fut difficile à prononcer par le guide du camp qui pour faciliter décida de l’appeler Jax (phonétique->Otjak). Sur base de ce surnom que j’ai depuis plus de 12 ans nous avons décidés d’appeler l’école Jax « Otjacques » Sun « Nom de la compagnie » et sports car nous ne voulions pas cibler nos activités que sur une discipline; Jaxsunsports est né!

Notre concept, l’écologie?2015-03-26T13:25:36+02:00

Jaxsun sports se différencie des autres écoles et club nautiques de par son concept et sa communauté. Nous mettons un point d’honneur à l’environnement mais aussi au cadre dans lequel nos membres et élèves évoluent. C’est pour cette raison que nous avons installé notre école dans une zone écologique située en Zélande. Plus de 3 hectares de parc, entouré d’eau et d’animaux sauvages.

Jaxsunsports c’est aussi2016-10-12T20:48:09+02:00

Des voyages durant toute l’année, du coaching privé, l’organisation d’évènements, des cours de kitesurf aux personnes à mobilité réduite, le nettoyage de plage, l’apprentissage de la vie en communauté et le respect de son environnement.

Go to Top